07 décembre 2007

le fraudeur invisible

AFP-Matin-insolite
   "VOUS ETES BIEN REVEILLES"
   
   LAGOS, 7 déc 2007 (AFP) - Il faut toujours penser à emporter ses amulettes et renouveler les charmes: pour l'avoir oublié, un resquilleur qui voyageait sur le toit d'un train de banlieue en route pour Lagos et était persuadé d'être... invisible, s'est fait pincer par le contrôleur.
   Selon le récit cocasse de l'agence nationale nigérian NAN, le voyageur a très sérieusement affirmé que ses grigris et charmes lui garantissait "la sécurité" d'être invisible.
   "J'aurais dû renouveler les charmes la semaine dernière. Je n'y ai pas pensé. Ils ont dû s'épuiser. C'est pour ça que je me suis fait prendre", a raconté le passager clandestin, dont l'identité n'a pas été révélée, aux inspecteurs de la compagnie nationale des chemins de fers nigérians (NRC), au milieu de l'hilarité générale.
   Au Nigeria, de nombreux banlieusards voyagent sur le toit des trains, au risque de tomber en marche (de nombreuses personnes en sont mortes), "pour ne pas avoir à payer le prix du billet ou pour fumer tranquillement de la marijuana", affirme encore l'agence NAN.
   Pour dissuader les resquilleurs de grimper sur les toits, la NRC a mis en place de hautes barrières dans des endroits stratégiques le long de certaines voies.
   Mais apparemment ce n'est pas suffisant et la semaine dernière quatre conducteurs de trains ont été mis à pied: ils avaient laissé des passagers voyager... accrochés à la locomotive.
   jlh/thm/jcc

Posté par kinetic à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur le fraudeur invisible

Nouveau commentaire